LE SEXTUOR ALFRED DE VIGNY

Presentation

Le XIXe siècle est marqué, pour les cuivres, par l’invention du piston en 1813. Cependant, en France, ce système ne réussira pas à s’imposer, les instruments « naturels » (sans pistons) étant considérés comme plus riches en couleurs sonores. L’école romantique française de cor, très réputée en Europe, va considérablement faire progresser l’écriture pour cet instrument et exploiter toutes ses possibilités.

Le Sextuor Alfred de Vigny réunit six cornistes désireux de faire revivre cette école française romantique de cor. Ils utilisent pour cela des instruments originaux, fabriqués par les grands facteurs français de l’époque, afin d’être au plus près de ce que l’on pouvait entendre dans les salons parisiens. En jouant le grand répertoire, mais aussi par la recherche de pièces oubliées, ils veulent contribuer à la sauvegarde de ce formidable patrimoine.